A l'intérieur

Publié le par Ignatus

de Julien Maury et Alexandre Bustillo.

a_linterieur.jpg

C'est un réel choc que ce film dans le paysage morne du cinéma français.
Un huit clos horrifique qui touche au plus profond de nous même, remettant des angoisses à jour, celle de l'origine, la naissance.
La lumière est somptueuse, tourner me semble t il en Dv haute définition, c'est la première fois que je vois les capacités de cette caméra en basse lumière.

a_linterieur2.jpg

Pour une fois - dans ce genre de film - les situations sont vraiment crédibles et on ne se dit pas "pfffff elle est vraiment trop conne celle là, moi je ferais ceci ou cela". Ici, et c'est l'une des surprises du film, l'actrice principale (la soeur de Vanessa Paradis) réagit de manière cohérente. La Dalle est comme à son habitude...viscérale.

La mise en scène est impeccable, à part quelques menus défauts.

C'est violent, voir extremement violent, certaines scènes m'ont fait fermer les yeux...pourtant je suis habitué à ce genre cinématographique.

Les références (Argento, Bava, Carpenter...) sont bien digerées par les réalisateurs ce qui est agréable car l'on a en face de soit une oeuvre très personnel et unique, difficile à regarder car forcément proche de nous tous , une oeuvre donc universelle.

Publié dans CINOCHE

Commenter cet article